guide mutuelle

Qui peut postuler au nouveau régime français d'assurance-maladie ?

Le nouveau régime français garantit à tout résident légal résidant en France de rester avec son régime français d’assurance-maladie malgré les changements de circonstances personnelles ou la perte de son emploi et de son entreprise.

Les bénéfices d’assurance-maladie

Cela signifie également que les bénéficiaires de l'assurance-maladie française via l'ancien système de la CMU n'auront plus besoin de présenter une demande annuelle pour renouveler leur couverture, ce qui réduira efficacement le fardeau administratif imposé aux bénéficiaires de l'assurance de l'État.

Le système mutuel actuellement égalise également les droits des citoyens de l'Union européenne (UE) et des non-ressortissants de l'UE de demander leur carte vitale (carte d'assurance-maladie) et de bénéficier de l'assurance-maladie française après trois mois de résidence en France. Les citoyens non-européens bénéficiaient déjà de ce droit avant cette année, alors que les citoyens européens devaient attendre cinq ans avant de pouvoir solliciter une assurance maladie en France. Une loi largement critiquée pour avoir porté atteinte à la libre circulation de cette dernière au sein de l'Union Européenne.

Un programme mutuel un peu complexe

En vertu du programme mutuelle, les résidents permanents légaux en France ont droit à une assurance-maladie s'ils ont résidé dans le pays pendant trois mois consécutifs de manière « stable et régulière ». Cette réforme des soins de santé a simplifié les conditions requises pour que les travailleurs et les résidents en France soient éligibles. Dans la mesure où l'accès illimité aux soins de santé sera désormais un droit automatique et continu de tous les résidents, indépendamment de leur âge, de leurs antécédents médicaux et de leur historique de versement de cotisations sociales. Si leur situation de vie ou d'emploi change, ils sont instamment priés de solliciter une couverture maladie dans une catégorie différente et plus appropriée, en laissant parfois des périodes pendant lesquelles ils ne sont couverts par aucune assurance-maladie en France. La réforme des soins de santé concernera principalement les résidents qui n'étaient auparavant pas couverts par une assurance-maladie ou une assurance-maladie professionnelle en France.

Les bénéficiaires actuels dont la situation personnelle ou professionnelle a changé, et les nouveaux résidents en France. Cela n'a aucune implication pratique pour ceux qui sont actuellement employés, indépendants ou retraités expatriés de l'Union européenne avec un formulaire S1 valide.

Actus

  1. 14 Oct. 2019Comprendre l’utilité de l’assurance vie171 aff.
  2. 25 Août 2019La mutuelle adéquate pour sa situation247 aff.
  3. 18 Août 2019Quelques points essentiels pour le choix de sa mutuelle289 aff.
  4. 11 Juil. 2019Le bien-être pour les militaires304 aff.
  5. 30 Août 2018Prothèses et Implants dentaires : Quelle est la meilleure mutuelle ?1942 aff.
  6. 27 Août 2018Quelles mutuelles choisir pour les enseignants ?1000 aff.
  7. 31 Mai 2018Quelques conseils sur le choix d'une mutuelle1364 aff.
  8. 13 Mai 2018N'attendez plus pour adhérer à la CGAM1570 aff.
  9. 30 Avril 2018Notre guide pour choisir une mutuelle1343 aff.
  10. 25 Avril 2018Avez-vous pensé à la Maaf comme mutuelle santé ?1299 aff.
  11. 15 Avril 2018Tout l'actualité de la CGAM1821 aff.
  12. 15 Fév. 2018La mutuelle santé et la télémédecine1479 aff.
  13. 21 Déc. 2017Quels changements pour les mutuelles en 2018 ?2161 aff.
  14. 12 Sept. 2017Qu'est-ce que le magnesium marin ?2065 aff.